Doit-on rencontrer physiquement les avocats ?

Pendant toute l’instruction de votre dossier, la rencontre n’est pas obligatoire. Les rendez-vous téléphoniques et/ou en visioconférence suffisent.

En revanche, oui, la Loi exige la présence physique des 4 parties (vous, nous, votre conjoint.e et son avocat) lors de la signature de la convention de divorce par consentement mutuel.

Lorsque la convention est finalisée et que le délai obligatoire de réflexion de 15 jours est passé,  un rendez-vous commun est donc organisé avec vous, nous, votre conjoint.e et son avocat pour la signature définitive des documents.

Ce moment est important, car il permet de rappeler ce qui a été signé et de répondre parfois à encore quelques petites interrogations.

Il s’agit d’un engagement important qui n’a pas à être signé entre deux portes.